Chronique BD: Petit (Les Ogres Dieux, t.1)

J’ai absolument adoré la BD « Petit (Les Ogres Dieux) » de Hubert et Bertrand Gatignol. À la croisée de Voltaire et Attack on Titans, on découvre ici un univers pleinement étoffé et superbement exécuté. Une aristocratie brutale composée de géants qui dominent, terrorisent, et dévorent la population humaine de leur contrée.

Page extraite du livrePetit est le dernier fils du roi. Il est si petit (comparé à ses parents aux dimensions de cathédrale) qu’il est né sans que sa mère s’en aperçoive, d’où son nom. Par sa taille humaine, Petit représente la culmination de la déchéance consanguine de la lignée d’ogres géants dont il est le dernier descendant. Par contre, le fait qu’il pourrait se reproduire avec une humaine amènerait du sang nouveau dans cette dynastie monstrueuse. Ceci aura comme conséquence de ,démarrant un nouveau cycle de gigantisme croissant, comme lorsque avec le Fondateur de la lignée, où une succession de femmes de taille grandissante mourront en donnant naissance à des bébés de plus en plus immenses.

Page extraite du livreEst-ce que Petit exécutera la volonté de sa mère, la reine, en donnant naissance a de nouveaux géants anthropophages? Ou suivra-t-il la voix de la paix et de l’abnégation tracée par sa gigantesque tante, Desdée, elle qui fut condamnée à l’exil pour avoir choisi l’amitié avec les humains?

Par ses décors somptueux en noir et gris, le traitement de ses personnages, ainsi que certaines mises en page audacieuses de Bertrand Batignol, évoquent souvent pour moi, à la série Cerebus, de Dave Sim et Gerhard.

J’ai été estomaqué par la qualité de cette BD qui me semble parfaite en tout point, que ce soit la sophistication de l’univers fantastique proposé par les auteurs, les dessins somptueux, les personnages horribles et attachants, ou la beauté de la reliure du livre lui-même.

Comme vous l’avez deviné, c’est un coup de cœur!

Liens

Fiche du livre

  • Couverture de Petit (les Ogres Dieux)Titre: Ogres-Dieux – Petit
  • Date de parution : 03/12/2014
  • ISBN : 978-2-302-04312-1
  • Scénariste : HUBERT
  • Coloriste : GATIGNOL Bertrand
  • Illustrateur : GATIGNOL Bertrand
  • Série : OGRES-DIEUX (LES)
  • Collection : Métamorphose BD
  • Format : 240 x 315 mm
  • Nombre de pages : 176

Crédit images: Soleil Éditeur

Un coup de coeur pour relancer le printemps — la critique de Kimiko aux Enfers par Crocbooks!

Je reviens enfin à mon blogue après quelques mois d’absence. Disons que lorsque l’hiver québécois arrive, l’écrivain en moi semble vouloir tomber en hibernation…

Alors que je me remets lentement à l’écriture de mon prochain roman, je constate que j’avais totalement oublié de rendre hommage à la merveilleuse critique que la Noble Demoiselle a faite de Kimiko aux Enfers, sur son blogue Crocbook. Je rectifie immédiatement cette grave omission avec cet extrait :

« Cette lecture correspond exactement à mon envie de redécouvrir la Grèce antique à travers mes lectures. Alors dès les premières pages, mon esprit s’est envolé jusqu’à Athènes et cela bien avant l’arrivée de la jeune japonaise à proximité de l’Acropole et du Parthénon.

Pendant qu’Hermès conduit toujours plus d’âmes aux enfers afin d’attiser la colère de Prométhée qui n’est autre que le protecteur de la race humaine, l’adolescente rebelle affronte les terrifiantes créatures de la mythologie. Le lecteur est admiratif devant le courage de l’héroïne. Il est fasciné par la richesse de l’univers décrit par le romancier. Je félicite monsieur Gagnon pour sa capacité à « moderniser » et donc à rendre plus accessible une période complexe de l’histoire de l’Humanité.

Vous l’avez sans doute compris, ce livre a été un coup de coeur absolu pour moi. Je conseille fortement cet ouvrage à la dimension pédagogique certaine et j’attends le second volume qui sortira l’année prochaine avec impatience… »

Je vous invite à lire cette chronique sur Crocbooks, où vous trouverez aussi une brève entrevue où je décris les origine de l’écriture de Kimiko aux Enfers.

Kimiko aux Enfers est disponible en format papier et électronique à partir du site NUM Éditeur — et les frais d’expéditions sont inclus dans le prix !