As-tu lu « Soleil froid » ? (volume 1-2)

« Soleil froid » est une de mes découvertes BD favorites de la dernière année.

Cette série de S-F d’anticipation est une sorte de Mad Max dans les alpes où les survivants d’une épidémie aviaire catastrophique côtoient des technologies d’avant-garde futuristes fermement ancrées dans la réalité.

Résumé de l’éditeur

« Un homme avance dans les vallées alpines, accompagné d’un robot de portage L2S. Il cherche un refuge, loin des terres basses infestées par un virus mortel. Jan ne se fait pas d’illusions : les trois quarts de la population humaine ont été emportés par l’épidémie. Restent quelques foyers isolés et un fol espoir, presque une légende… Celle d’un labo qui aurait trouvé un remède contre la nouvelle peste… »

Liens

Chronique BD: Petit (Les Ogres Dieux, t.1)

J’ai absolument adoré la BD « Petit (Les Ogres Dieux) » de Hubert et Bertrand Gatignol. À la croisée de Voltaire et Attack on Titans, on découvre ici un univers pleinement étoffé et superbement exécuté. Une aristocratie brutale composée de géants qui dominent, terrorisent, et dévorent la population humaine de leur contrée.

Page extraite du livrePetit est le dernier fils du roi. Il est si petit (comparé à ses parents aux dimensions de cathédrale) qu’il est né sans que sa mère s’en aperçoive, d’où son nom. Par sa taille humaine, Petit représente la culmination de la déchéance consanguine de la lignée d’ogres géants dont il est le dernier descendant. Par contre, le fait qu’il pourrait se reproduire avec une humaine amènerait du sang nouveau dans cette dynastie monstrueuse. Ceci aura comme conséquence de ,démarrant un nouveau cycle de gigantisme croissant, comme lorsque avec le Fondateur de la lignée, où une succession de femmes de taille grandissante mourront en donnant naissance à des bébés de plus en plus immenses.

Page extraite du livreEst-ce que Petit exécutera la volonté de sa mère, la reine, en donnant naissance a de nouveaux géants anthropophages? Ou suivra-t-il la voix de la paix et de l’abnégation tracée par sa gigantesque tante, Desdée, elle qui fut condamnée à l’exil pour avoir choisi l’amitié avec les humains?

Par ses décors somptueux en noir et gris, le traitement de ses personnages, ainsi que certaines mises en page audacieuses de Bertrand Batignol, évoquent souvent pour moi, à la série Cerebus, de Dave Sim et Gerhard.

J’ai été estomaqué par la qualité de cette BD qui me semble parfaite en tout point, que ce soit la sophistication de l’univers fantastique proposé par les auteurs, les dessins somptueux, les personnages horribles et attachants, ou la beauté de la reliure du livre lui-même.

Comme vous l’avez deviné, c’est un coup de cœur!

Liens

Fiche du livre

  • Couverture de Petit (les Ogres Dieux)Titre: Ogres-Dieux – Petit
  • Date de parution : 03/12/2014
  • ISBN : 978-2-302-04312-1
  • Scénariste : HUBERT
  • Coloriste : GATIGNOL Bertrand
  • Illustrateur : GATIGNOL Bertrand
  • Série : OGRES-DIEUX (LES)
  • Collection : Métamorphose BD
  • Format : 240 x 315 mm
  • Nombre de pages : 176

Crédit images: Soleil Éditeur