Ma première publication: « Man’s Best Friend »


Blogue, Chroniques BD / vendredi, février 28th, 2020

De 1989 à 1990, l’auteur de BD canadien Dave Sim entreprit de réimprimer individuellement les cinquante premiers numéros de sa série légendaire, CEREBUS. Ces numéros correspondent aux deux premiers volumes : CEREBUS THE ARRDVARK et HIGH SOCIETY. En plus de rééditer l’intégrale de l’histoire, des éditoriaux et des lettres des lecteurs, Sim publiait aussi une rubrique « Single Pages », des histoires de 1 à 2 pages d’artistes divers, souvent des débutants.

C’est dans le numéro 23 des rééditions de HIGH SOCIETY, en 1989, que j’ai eu l’honneur d’y faire publier une page de BD, la première publication rémunérée de ma vie (un généreux cachet de 350 $ si je me rappelle bien). 🙂

Le meilleur ami de l’homme
© Dave Sim

En cherchant à mettre toutes les chances de mon côté, j’avais choisi de garder les choses simples et produire une BD en bonhomme allumettes, dans le style de Matt Feazell, sans dialogues, incertain que j’étais à l’époque de ma maîtrise du dessin et de l’anglais. (J’aurai tout de même réussi à faire une faute d’orthographe dans mon propre nom !). Ma stratégie a fonctionné et « MAN’S BEST FRIEND » fut publié au côté d’une des rares apparitions de Jaka dans HIGH SOCIETY !

High Society #23
© Dave Sim

À lire ce gag aujourd’hui, on peut constater combien j’avais intuitivement saisi le sous-texte parfois sexiste de la série. À ma défense, j’y exprimais surtout mon sentiment d’abandon face au divorce de mes parents…

Peu importe, je reste reconnaissant pour cette opportunité d’avoir une part de moi dans cette œuvre que j’admire tant, malgré ses défauts !


Pour plus d’information sur la série CEREBUS, son importance et ses contreverses, voir mon article « Rétrospective douce-amère d’un chef-d’œuvre déchu : Cerebus » que j’ai écrit pour le blogue Bruce Litt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.