Les Innommables – Les limites de la transgression


Blogue / dimanche, février 10th, 2019

Jour 4 : Dix jours, dix livres ayant eu sur moi un impact, quelle que soit l’époque. 

Tome 3: Le crâne du Père Zé (DARGAUD)

LES INNOMMABLES sont Mac, Tony et Tim, trois énergumènes pas nécessairement méchants, mais avec un sens moral très approximatif, minimal et bien à eux. Paresseux, un peu racistes, objecteurs de conscience (tenir des armes donne des ampoules), parfois proxénètes, incapables de respecter l’autorité (ou quoi que ce soit d’autre), ces personnages furent des ovnis qui déferlèrent dans le journal SPIROU au début des années 80. 

Ridiculiser l’autorité: extrait de « Matricule triple zéro »

Comme pour les RUBRIQUE-A-BRAC de GOTLIB, cette série à eu un profond impact sur le développement de mon sens de l’humour en y tartinant allègrement un degré de cynisme et de critique sociale acerbe. 

Première page de AVENTURES EN JAUNE où de loyaux sujets de sa majesté font une découverte…

LES INNOMMABLES sont la création de YANN et CONRAD, des « enfants terribles » de la BD des années 80. Ces sales gosses ont défié le statuts-quo et la stagnation créative dont souffrait le journal de Spirou à l’époque avec l’humour transgressif de leur série et de leurs fameux HAUTS DE PAGE où ils se moquaient des autres auteurs. 

Quelques exemples des HAUTS DE PAGE que Yann et Conrad publiaient dans les marges du journal Spirou, au grand désarroi de leurs collègues! Ces graffitis étaient en général plus drôles et mieux dessinés que le « vrai » contenu.
(Voir l’intégrale des hauts de page)

Après un MATRICULE TRIPLE ZÉRO décousu, mais hilarant, et un SHUKUMEI sombre et déjanté, leur démarche culmina avec le sublime HISTOIRE EN JAUNE dont la publication fut sèchement interrompue avant sa conclusion pour cause de thèmes trop adultes. 

Une planche N/B tirée de « Aventures en jaune ». Rarement une BD humoristique aura été exécutée avec autant de beauté et de cruauté.

Depuis lors, le journal a bien changé et la moindre des blagues du PETIT SPIROU est en général moins choquante que les blagues qui avaient causées Yann et Conrad à quitter le journal. L’humour lubrique de Titeuf et du journal TCHÔ sont aussi devenu le nouveau status-quo de l’humour juvénile.
Il fallut attendre des décennies pour qu’on puisse enfin voir les INNOMMABLES publiés en album, mais pas sans que les auteurs, plus âgés, ne défigurent leurs premières oeuvres en y apportant des modifications parfois laides ou inutiles.

Les transgresseurs rentrent dans les brancards.: Shukumei, page 2, version originale (gauche) et version redessinée (droite).
La spontanéité et l’énergie brute de la jeunesse reniée des années plus tard pour normaliser le look de la série.

Les albums qui ont suivi restent intéressants, mais de moins en moins pertinents au fil des publications. Hors du journal jeunesse, la transgression est plus difficile à atteindre et l’impact en est diminué. Les petits seins et les insultes sont moins percutants lorsque l’on ne côtoie plus les SCHTROUMPFS et LES GALAXIENS…
Mais pour moi, la magie perdure, surtout si je peux lire ces premiers épisodes dans le contexte original. 

Ma collection des INNOMMABLES (je me suis départi des derniers volumes) publiés chez DARGAUD, ainsi que l’excellente monographie Yann & Conrad hpubliée chez MOSQUITO.

L’ironie est que les enfants terribles font à présent entièrement partie de cet « establishment » qu’ils cherchais à démolir autrefois. Yann est devenu un scénariste omniprésent, allant même écrire des aventures de Spirou, chose impensable à l’époque!

Un des épisodes de Spirou scénarisés par Yann. Quand le fou prend la place du roi!

Conrad, quant à lui, utilise son immense talent pour livrer des albums d’Astérix à un rythme industriel. L’ironie de ce revirement ne m’échappe pas et correspond à une seconde leçon de vie…

De talentueux rebel, Conrad à maintenant atteint les plus grands sommets du status-quo créatif qu’il s’efforçait autrefois à dénoncer. C’est le cycle de la vie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.