The Girl with all the Gifts: un drame post-apocalyptique qui a du coeur!


Chronique cinéma / lundi, juin 25th, 2018

OMG ! Je viens de terminer « The Girl With all the Gifts » sur Netflix et c’est le film SF post-apocalyptique le plus extraordinaire que j’ai vu depuis Logan et Mad Max: Fury Road!

En gros, imaginez une adaptation cinématographique du jeu The Last of Us avec Eleven de Stranger Things dans le rôle principal (sans ses pouvoirs de télékinésie), filmé par le réalisateur de 28 Days Later (28 jours plus tard) – ce qui bien sûr n’est pas le cas réellement.

Le film s’amuse à aller au-delà des clichés ordinaires du genre des films de Zombies et le jeu de la jeune actrice, Sennia Nanua, est particulièrement remarquable.

C’est extrêmement intelligent, ça a plein de cœur, c’est bouleversant, c’est terrifiant et, surpenamment, porteur d’un message positif. On y fait aussi référence à Épiméthée, mon dieu olympien favori (et personnage important de mon prochain roman). 😉

Encore plus surprenant, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle entre ce film (sorti en 2016) et la crise actuelle aux USA sur l’incarcération des enfants d’immigrants, avec la peur de l’autre, les hordes menaçantes, les enfants isolés, emprisonnés et sans amour. Troublant.

Les premières minutes sont une des intros de film les plus parfaites que j’ai vue et il est préférable d’y arriver avec le moins d’information possible, alors je n’en dirai pas plus.

Une histoire pleine d’humanité sur la fin d’un monde. Un film britannique de très haute qualité. Hautement recommandé !

Je crois bien que je vais devoir lire le roman original…

Fiche technique

  • Date de sortie: 28 juin 2017 (1h 52min)
  • De: Colm McCarthy
  • Avec: Gemma Arterton, Glenn Close, Paddy Considine, Sennia Nanua
  • Genres: Thriller, Drame, Epouvante-horreur
  • Nationalités: Britannique, Américain

Liens

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.